Qu’est-ce que le cross training ?

Le terme anglophone cross training peut être traduit en français par ‘’entrainement croisé ». C’est une nouvelle pratique d’entrainement qui séduit de plus en plus de monde. Ceci est surement dû au fait qu’il correspond à tout le monde. Il n’est donc pas nécessaire d’être un professionnel du sport pour en pratiquer.

Histoire et présentation du Cross Training

À ne pas confondre avec le CrossFit qui est une marque déposée américaine, le cross training est une discipline sportive regroupant les mouvements de plusieurs activités physiques. Mis au point en 1970 par Laura et Greg Glassman, gymnaste et coach sportif à domicile dans le but de faire évoluer la préparation physique de leurs clients, le CrossFit est un ensemble d’activités physiques intenses.

Il s’inspire toutefois des méthodes drastiques d’entrainement utilisées par l’armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale pour efficacement et le plus vite possible former le plus grand nombre de jeunes recrus.

Le but du CrossFit était de mettre au point un programme d’entrainement englobant et harmonisant les exercices de musculation, de gymnastique, d’athlétisme, d’haltérophilie, des sports de combat, de fitness, de la course à pied ou encore de l’aérobic. Ce qui permet donc de faire travailler toutes les parties du corps alors que prises séparément, ces disciplines sportives ne permettent de faire travailler que quelques groupes musculaires.

Qu'est-ce que le cross training ?

En exemple, il y a les jambes pendant la course à pied et les pectoraux et abdominaux au cours d’une séance normale de musculation. 20 ans plus tard, en 1995, la police de Santa Cruz introduit le CrossFit à son entrainement. Par la suite en 2011, l’entreprise CrossFit, Inc. s’exporte en France et en 2013, elle comptabilise un chiffre d’affaires de 100 milliards de dollars.

Le cross training quant à lui rassemble les exercices de fitness, d’haltérophilie, mais également ceux d’un circuit de training, et encourage à enchaîner des exercices pratiques à une intensité graduelle : c’est le HIIT, l’entrainement fractionné de haute intensité.

Il est question de faire des exercices de cardio par séries dans le but de se muscler, mais avec de très courts temps de repos entre chaque série. Cela permet de retarder la transition de l’aérobie à l’anaérobie (seuil avant que le niveau maximal de consommation d’oxygène ne soit atteint). Il faut donc atteindre les limites physiques de son corps, afin de pousser ses capacités physiques à leur sommet.

De plus, le cross training demande très peu de matériel : une barre de traction, une corde à sauter, un kettle bell, un sac de sable, un sac de frappes, une chaise, une station de dips ou encore des haltères feront l’affaire. Ils sont peu couteux, raison pour laquelle on peut les utiliser pour faire des exercices à la maison.

Avantages du cross training

Premier bénéfice du cross training, c’est qu’il offre un renforcement musculaire de qualité, provoquant une augmentation de la masse musculaire et ainsi une diminution de graisse. Puisque les efforts sont toujours récompensés, il est indéniable qu’une séance d’entrainement ne sera pas suffisante pour maigrir, toutefois il est à noter qu’il existe un lien réciproque entre des pratiquants d’activités sportives et des sédentaires.

La preuve est que selon un sondage réalisé en 2008 en Australie chez des femmes en surpoids, après 15 semaines d’entrainement intensif, on observe une perte de graisse sous-cutanée de 2,5 kg chacune, tandis que les groupes pratiquant peu ou pas d’effort (seuil aérobie) ne n’obtiennent aucune perte de poids.

Le principal intérêt du cross training est qu’il aide à être mieux dans son corps, mais aussi dans ses rapports sociaux avec autrui. Pratiquer une activité sportive permet au cerveau de produire de l’endorphine, de la dopamine, de la sérotonine et de l’ocytocine. On les appelle les ‘’hormones du bonheur ». Ainsi donc, un entrainement intense de type HIIT aura un effet positif sur les fonctions métaboliques du système sanguin, nerveux, cardio-respiratoire, cardiovasculaire.

Le programme d’entrainement divers et unique qu’offre le cross training pour encourager ces adeptes permet d’influer sur 10 aptitudes physiques : l’endurance cardiovasculaire et respiratoire, l’endurance musculaire, la force, la souplesse, la vitesse, l’agilité, la coordination, l’équilibre et la tonification musculaire.

Résultat, on parvient à dessiner une silhouette athlétique, forger un mental d’acier, agir contre le stress et creuser un puits sans fond de motivation, sources de tonicité et de vitalité. Il est cependant recommandé de prendre 48 heures de repos entre chaque séance et à force de répéter souvent l’entrainement de cardio, l’organisme aura moins d’acide lactique emmagasiné dans les tissus musculaires.

Cependant, le risque d’acquérir de mauvaises postures et des douleurs et blessures, faute de n’avoir pas de coach sportif personnel à domicile n’est pas à négliger quand on pratique le sport à domicile.

Comment pratiquer le cross training ?

Vous vous sentez fatigué en fin de journée sans savoir pourquoi ? Souvent irritable ? Rien de plus normal, être sédentaire n’apporte rien de bon. Un conseil, investissez votre temps dans une activité physique et vous verrez à court sur le changement.

Pour faire du cross training, trois possibilités s’offrent à vous : le coaching sportif à domicile, le cross training autodidacte ou encore le cross training en salle de sport.

Prendre un coach à domicile est le meilleur moyen d’évoluer et de se muscler efficacement puisqu’il fera un programme d’entrainement personnel en fonction du métabolisme de chacun. Petit hic tout de même, un coach à domicile peut vous coûter un bras. Faites un tour du côté des coaches sportifs en ligne, cela peut s’avérer utile.

Si vous optez pour l’autodidacte, vous pouvez vous servir des vidéos et des sites de coaching en ligne. Néanmoins, vous prenez le risque d’avoir des blessures et de vous lasser avec le temps.

Finalement, le sport en salle semble être la solution idéale et la moins chère. De plus, vous bénéficiez des conseils musculation d’un coach et créez des liens pendant les cours en groupe. En règle générale, la séance de cross training se passe en trois phases :

L’échauffement dynamique : on va échauffer les articulations sollicitées dans le WOD (Workout Of the Day),

Le Work out of the day : travail de l’enchaînement du jour,

Le retour au calme : faire baisser le rythme cardiaque et étirer les muscles sollicités.

Notons pour finir, la condition sine qua none pour atteindre les résultats escomptés, c’est la volonté.